top of page

Enquête publique passerelle de Poissy : Observations de notre association

Membre de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) et des Collectifs Vélo Ile-de-France et Vélo Seine Aval, notre association Triel Environnement a rédigé cette présente contribution. Il s’agit du fruit d’un travail àcollaboratif de plusieurs membres cyclistes que nous souhaitons voir pris en compte dans ce projet.


Tout d’abord, nous souhaitons saluer ce projet d’aménagement d’une passerelle de franchissement de la Seine à circulations douces entre Poissy et Carrières-sous-Poissy. C’est un signal très positif pour les mobilités douces sur notre territoire GPSEO, levier essentiel dans la lutte contre le changement climatique, la pollution de l’air en milieu urbain et la sédentarité de nos modes de vie. Nous remercions l’équipe du projet pour le travail fourni.


Plusieurs éléments présagent du succès de cette passerelle pour les vélos :

  • L’arrivée du tram à Poissy (travaux et usage) va rendre moins praticable la ville à la voiture. Les usagers vont se tourner vers le vélo.

  • Cette passerelle va être utilisée par des habitants qui viennent d'au-delà de Carrières sous Poissy : le schéma directeur de GPSEO a identifié les flux et identifié que ce franchissement de la Seine était un point empêchant la pratique du vélo.

  • Il s’agit pour les cyclotouristes de la Seine à Vélo, d’un accès vers Poissy, notamment les centres d'intérêt culturel.

  • La continuité cyclable du RER V depuis Saint Germain-en-Laye jusqu’à Carrière-sous-Poissy et au-delà.

Pour les piétons, également l’usage sera important :

  • Pour les habitants de Carrières sous Poissy, un accès rapide à la gare routière, aux RER A, et E à terme.

  • Pour les habitants de Poissy, un accès agréable et direct au Parc du Peuple de l’Herbe.


Nous souhaitons rappeler quelques éléments de sécurité des voies partagées entre cyclistes et piétons :

  • Les vélos roulent à 20-25 km/h et les piétons se déplacent à 5 km/h maximum.

  • Les piétons portent souvent des casques pour écouter de la musique, empêchant d’entendre la sonnette des vélos, cela implique des ralentissements et contournements pouvant être surprenants et dangereux.

  • Certains piétons ont également des valises (il y a l’Appart Hotel Adagio à Carrières sous Poissy) ou des poussettes.

  • Les bancs prévus peuvent devenir des obstacles pour les cyclistes, en particulier en période hivernale : matin et soir les trajets se font majoritairement de nuit pour aller et revenir du travail.


Le projet ne précise pas de plan de circulation ou de partage de voies bien distinct. La figure 30 annonce un espace de 4,8 m, avec des bancs ponctuellement. Les préconisations du CEREMA pour ce type d’aménagement sont les suivantes :

  • 3,5 m minimum pour une piste bidirectionnelle.

  • 2,5 m pour un trottoir.

Ce projet de passerelle ne semble donc pas répondre aux préconisations des services de l’Etat en termes de largeur adaptée au trafic prévu et pour la sécurité des usagers.


Enfin, concernant la continuité cyclable :

  • Côté Carrières-sous-Poissy : elle est suggérée avec le raccordement aux pistes existantes. On note néanmoins la présence incongrue d’un escalier empêchant l’accès aux PMR et aux vélos (même avec une rampe, un vélo électrique est difficile à hisser à cause du poids) lorsqu’on l’on vient du chemin de halage (itinéraire Seine à vélo).

  • Côté Poissy : les jonctions ne sont pas connues. Les points durs comme la traversée du centre-ville, du pôle gare et de la RD30 sont pour nous indissociables du projet.


L’attente de cette passerelle est forte et dure depuis longtemps. Sa création fait consensus auprès de la population. L’ambition et le réalisme doivent être au rendez-vous pour construire une passerelle conforme aux recommandations des services même de l’Etat.

GPSEO, le Département, la Région ont annoncé ces dernières années et mois leurs ambitions pour développer les mobilités douces : c’est l’occasion de créer un ouvrage pérenne répondant aux besoins des usagers et garantissant leur sécurité de déplacement.




88 vues0 commentaire
bottom of page