top of page

Compostage obligatoire en janvier 2024 : qu'en est-il pour Triel?



Dès le 1er janvier 2024, le compastage devient obligatoire selon la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire!


Qu'est-ce que cela signifie?

À partir de janvier 2024, la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire impose aux ménages de trier leurs déchets alimentaires et déchets verts de jardin. Cette mesure vise à favoriser le compostage de ces déchets par les collectivités. Le tri à la source des biodéchets s'applique à tous les producteurs de déchets en France, avec un fonds vert de l'État pour soutenir la transition. La collecte séparée peut se faire en porte-à-porte ou via des points d'apport volontaire. Le compostage domestique est encouragé pour réduire les volumes de biodéchets traités par les services publics, avec des incitations de la part des collectivités, notamment la fourniture de bio-seaux et des réductions sur l'achat de composteurs.


Et pour Triel, qu'est ce que ce qui est mis en place?

Nous avons interrogé GPESO, l'organisme en charge de la gestion des déchets de notre ville, afin d'obtenir les informations les plus précises.


Quelles sont les mesures concrètes qui vont être mises en place pour aider les résidents à trier leurs déchets alimentaires de manière efficace ?

La CU est déjà engagée dans une démarche de tri à la source des biodéchets en proposant aux administrés des composteurs individuels et collectifs. En 2022, nous étions à 1000 composteurs, en 2023 nous serons à 2000 pour atteindre l’objectif de 6 000 composteurs en 2024 sachant que la CU souhaite aboutir à une dotation de 70% des foyers individuels d’ici 2030. Parallèlement à cela, certains collectifs disposent de composteurs en pied d’immeuble.


Y aura-t-il des conteneurs spéciaux ou des poubelles dédiées à la collecte des déchets alimentaires ? Si oui, où seront-ils situés et comment seront-ils identifiés ?

En 2024, la CU mènera des expérimentations pour éprouver le ou les dispositifs à déployer pour les déchets alimentaires en fonction de la typologie d’habitat et permettre un traitement sur place afin de limiter le transport de matières.


Quels seront les horaires de collecte des déchets alimentaires ? Seront-ils alignés sur les horaires actuels de collecte des déchets ménagers, ou y aura-t-il des changements à cet égard ?

La généralisation du tri à la source n’implique pas nécessairement une collecte des déchets alimentaires. Le tri à la source comprend aussi bien le traitement des biodéchets in situ (via le compostage) ou le traitement sur des installations spécifiques via des collectes.


Quels types de déchets alimentaires seront acceptés dans le cadre de cette nouvelle réglementation ?

Les biodéchets concernent aussi les déchets alimentaires que les déchets végétaux. L’expérimentation portera sur les déchets alimentaires car le dispositif pour les déchets végétaux existe déjà (broyage, déchèteries, …).


Comment seront sensibilisés les résidents à cette nouvelle obligation de tri des déchets alimentaires ?

Y aura-t-il des campagnes d'information ou des ressources pédagogiques mises à disposition ? Vous avez raison de le souligner la communication est primordiale sur le sujet. L’accent sera effectivement mis dessus.


Y aura-t-il des sanctions prévues pour les résidents qui ne respecteraient pas cette nouvelle loi ? Si oui, quelles seront ces sanctions ?

Il est à relever que la loi demande de donner la possibilité aux usagers de trier à la source leurs biodéchets, sans contraindre les administrés à utiliser le service. Par ailleurs, la CU ne peut pas être dans une phase de sanctions sachant que l’ensemble du dispositif n’est pas déployé. Il est important de respecter chaque étape pour faire adhérer la population comme un geste naturel et non contraignant. La mise en place du tri à la source des déchets alimentaires, revient à promouvoir un nouveau geste de tri pour les usagers.


Pourquoi il est important de composter?


Vous pouvez dès à présent vous mettre à composter car cela revêt une importance capitale pour l'environnement. Environ 30% des déchets domestiques sont des déchets alimentaires. Opter pour le compostage réduit les émissions de gaz à effet de serre, chaque tonne de déchets compostés évitant l'émission d'environ 0,45 tonne de CO2. Cela préserve l'espace dans les décharges et enrichit les sols avec un amendement naturel. Composter, c'est agir concrètement pour l'environnement et lutter contre le changement climatique.


Quelles solutions de compostage?


Composteur individuel :



Description : Un bac spécialement conçu pour le compostage domestique, généralement placé dans le jardin.

Avantages : Simple à utiliser, adapté aux petits espaces extérieurs, convient aux déchets de cuisine et de jardinage.

Inconvénients : Capacité limitée, nécessite de l'entretien.


Lombricomposteur :



Description : Un système de compostage qui utilise des vers pour accélérer la décomposition des déchets.

Avantages : Idéal pour les espaces intérieurs, fonctionne bien avec les déchets de cuisine.

Inconvénients : Nécessite une surveillance plus étroite, capacité limitée.


Compostage en tas :



Description : Un tas de compost en plein air, généralement placé dans un coin du jardin.

Avantages : Simple, ne nécessite pas de conteneur spécial, peut accueillir de grandes quantités de déchets.

Inconvénients : Le processus de décomposition peut prendre plus de temps, risque d'attirer des animaux.


Compostage Bokashi



Description : Le compostage bokashi est une méthode qui utilise des bacs hermétiques spéciaux pour décomposer les déchets organiques avec l'aide de micro-organismes efficaces, souvent sous forme de son de bokashi (mélange fermenté de son, de mélasse et de micro-organismes).

Avantages : peut être fait à l'intérieur, ne nécessite pas d'espace extérieur. Décompose rapidement les déchets alimentaires, y compris les viandes et les produits laitiers. Peut être utilisé toute l'année.

Inconvénients : nécessite l'achat ou la préparation de son de bokashi. Les déchets sont partiellement décomposés et nécessitent un processus de compostage ultérieur ou l'ajout à un compost traditionnel.



190 vues0 commentaire
bottom of page