Projet COMETHA : Stop aux déchets sur notre plaine !

Hier notre association a attiré l’attention du maire de Triel, sur nos inquiétudes, concernant la demande de permis de construire qui aurait été déposée par le SIAAP, pour une usine de méthanisation expérimentale, appelée COMETHA sur le site des Grésillons.



"Monsieur le Maire

Notre association souhaite attirer votre attention sur la demande de permis de construire déposée par le SIAAP, en vue de réaliser sur le site des Grésillons une usine de méthanisation expérimentale appelée COMETHA.

Ce projet viendrait se cumuler avec les activités industrielles déjà installées sur la plaine et entraînerait des impacts irréversibles sur l'environnement, la biodiversité et sur la santé des habitants. Il se cumulerait par ailleurs avec le projet de méthanisation MODUL'O pour lequel nous nous sommes déjà inquiétés -voir notre contribution à la consultation publique à l'automne 2020.

Le projet COMETHA consiste en un co-traitement des boues d’épuration et de la fraction organique des ordures ménagères résiduelles, par un procédé expérimental dont les impacts peuvent difficilement être évalués. L'implantation de cette unité de méthanisation se situe en bordure de l'étang Cousin, zone naturelle d'intérêt écologique flore faune, et dans le périmètre de champs captants.

Outre le fait qu'un tel projet est peu valorisant pour notre territoire et pour la commune de Triel, il engendrera inévitablement un accroissement significatif du trafic de poids lourds, avec comme effet direct une dégradation de notre qualité de l'air, déjà très inquiétante.

Cumulé avec des activités déjà présentes sur la plaine, le projet COMETHA finira de faire de notre territoire un réceptacle à déchets.

Après avoir servi d'égouts à la ville de Paris, de décharge à ciel ouvert, puis de centre d'enfouissement de déchets du BTP, notre plaine doit aujourd'hui aspirer à un développement plus qualitatif, décidé par les élus, en concertation avec les citoyens et associations.

Ainsi, et dans la continuité de la position exprimée par le Conseil municipal de Carrières-sous-Poissy le 11 février dernier, nous nous permettons de vous demander d'inscrire à l'ordre du jour d'un prochain conseil municipal une délibération actant de l'opposition de notre ville à un tel projet.

Certains que dans l'intérêt général et l'intérêt des Triellois, vous donnerez une suite favorable à notre demande , nous vous prions d'agréer, Monsieur le Maire, nos salutations distinguées.


Les membres du Conseil d'Administration"

70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout