Blog

July 13, 2017

Lors des réunions d’information de la mairie, les 4 et 11 juillet derniers, sur les projets du Parc Municipal et de Gallieni, la Chose publique a semblé échapper aux Triellois.

Les conviés ont eu davantage la sensation que le bien commun ne leur appartenait plus et qu’il fallait accepter les projets de construction  sans broncher au nom de la loi, des autorités, des finances, des impératifs… Une approche mathématique, précipitée, sans clairvoyance, qui conduit droit dans le mur.

Mais le public des deux réunions n’était pas résigné. Bien au contraire, tout le monde, par-delà ses différences, a défendu la préservation de notre cadre de vie. L’assemblée des citoyens partageait aussi le sentiment que la concertation n’avait jamais eu lieu. Les réunions de consultation organisées pour le projet Gallieni en 2016 ont davantage été vécues comme une fin de non-recevoir, et le déclassement du parc comme une incompréhension collective. Le parc municipal, qui correspond à une partie de l’ancien jard...

Please reload

Archive
Please reload

Suivez-nous :
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram